Un projet de Denis Schuler et Béatrice Zawodnik

Date : 10 et 11 mai 2014 - 20h
Lieu : Bâtiment ARCOOP, Carouge - plan

Chorégraphie : Martine Brodard et Sébastien Boucher (création)
Danse : Filière préprofessionnelle de danse et classe de Hip-Hop du Conservatoire populaire de musique, théâtre, danse
Musiques : Œuvres de Steve Reich, Toru Takemitsu, Nebojsa Jovan Zivkovic
Avec : Quatuor de percussions : Thierry Debons, Florian Feyer, Jérémie Maxit, Benoît Pesenti


Un mouvement dans l’espace laisse une trace, un souvenir. Une note s’évanouit et laisse la place à une autre mais continue à résonner dans la tête. A l’image du parchemin que l’on efface pour le réutiliser, la musique et la danse reviennent sur le terrain de l’expérimentation, reprennent, masquent, recommencent et gravent de nouvelles idées mais laissent toujours apercevoir ce qui a été fait. Les corps arpentent l’espace et dessinent des formes éphémères qui, pourtant, construisent une architecture précise. L’assemblage de musiciens solistes disposés dans tout le bâtiment ARCOOP avec les jeunes danseurs permet d’innombrables expérimentations et répétitions. Utilisant un répertoire contemporain et rythmé, les chorégraphes Martine Brodard et Sébastien Boucher présentent un travail imaginé en collaboration avec les élèves qui partent à la rencontre des spectateurs dans les étages et les couloirs.


PLUS D’INFORMATIONS


RÉSERVER